Expositions

Véronique Filipetto

AmAlgAmEs

du 15 septembre au 22 octobre 2021

Les œuvres photographiques que nous présente Véronique Filipetto témoignent de son regard de peintre sur la réalité qui nous entoure. Elle est émue, bouleversée même, par un mur écaillé, fissuré, embelli par la richesse des années, comme un témoignage de mille histoires de vies entrecroisées. Elle met en lumière la beauté et la richesse de ce qui paraît insignifiant, abîmé, usé, humble. Sa démarche est liée au temps qui passe et qui laisse ses marques, en nous, sur nous et notre environnement. Aux traces que nous laissons, quelles qu’elles soient.

Depuis toujours Véronique Filipetto, artiste homécourtoise, a un besoin fondamental, instinctif et passionnel de peindre, dessiner, puis, plus tard, de photographier en transformant, déformant, s’appropriant le sujet afin de partager sa vision personnelle de ce qui nous entoure. Elle expose et anime également des ateliers pour adultes et enfants afin de leur communiquer cette passion, les encourageant à « sortir des cadres ». Elle s’inspire directement de son quotidien, et ouvre la porte à l’imaginaire de chacun.

Catherine Lefort

L’envers du décor – Les coulisses de la danse

du 8 novembre au 18 décembre 2021

Dans son exposition, Catherine Lefort, alias LAcathe, nous présente des photographies réalisées en 2018 et 2019, dans les coulisses et les loges, lors des répétitions sur scène de deux spectacles de fin d’année de l’école de danse municipale de Conflans-en-Jarnisy. L’idée d’une exposition sur la danse différente, qui montre ce qu’il se passe derrière le rideau, elle l’avait depuis un moment. Alors quand son amie, Martine Dancy, directrice professeure et chorégraphe, lui a proposé de venir prendre des photos de ses élèves, elle n’a pas hésité un seul instant.

Catherine Lefort, artiste photographe originaire de Metz, a suivi une double formation : danse classique au Conservatoire Régional, pour pouvoir enseigner la danse, puis en communication, option photo aux Beaux-Arts et infographiste à l’Institut Polytechnique de Lorraine à Nancy. Ses passions ? Communiquer, partager, la danse depuis toujours, le théâtre (qu’elle a pratiqué plusieurs années) et la photographie !
www.lacathe.net

Fabien Darley

Rien(s) à voir

du 6 janvier au 26 février 2022

Qu’il traque l’insolite, capte les surprises fortuites ou la nature urbaine au gré de ses errances, Fabien Darley a l’œil sur tout, et même sur ce qui ne bouge pas. Il fige des instants momentanés ou des moments instantanés, c’est selon, avec son sens du cadrage, qu’il privilégie carré, et une liberté que traduit l’éclectisme de ses séries en noir et blanc. Un point de vue amusé ou poétique sur le monde qui nous entoure, et sur lequel on oublie parfois de s’attarder.

Graphiste, illustrateur, photographe, Fabien Darley aiguise son sens de l’image, de la composition et de l’équilibre depuis plus de trente ans, quelle que soit la nature de ses travaux. Par le passé, il a notamment œuvré sur les supports du TIL-Théâtre Ici&Là, du Centre culturel Pablo Picasso (avec le Studio Hussenot) et aujourd’hui pour La Machinerie 54.
Instagram : fabiendarley

André Nitschke

Promised Land

du 26 avril au 4 juin 2022

Dans cette nouvelle série, réalisée entre 2008 et 2020 de New-York à Tokyo en passant par Belfast, André Nitschke revient à l’art du dyptique. Le photographe messin a eu l’idée de ce procédé une fois ses photographies prises, pour montrer deux angles d’une même réalité mais, le plus souvent, faire surgir des correspondances, tisser des liens entre les choses et les humains. André Nitschke n’impose aucune lecture et laisse à chacun la liberté d’écrire son propre récit. Il l’invite à poser un regard poétique sur un quotidien qui se révèle plein de promesses si on sait le regarder…

André Nitschke est photographe autodidacte, initié très jeune à la photographie par son père qui fût un temps photoreporter. Mais ce n’est qu’à partir de 2008, après l’interruption brutale d’une longue carrière sportive, qu’il débute réellement la photo. En 2011, sa rencontre avec le ballet de l’Opéra- Théâtre de Metz Métropole va orienter ses travaux sur des projets thématiques associant photo et danse. Depuis 2013, il enchaîne les expositions dans le Grand Est et à l’étranger. En 2019 il remporte le 1er prix Ilford/Lumière/Réponses Photo du 19e Festival Européen de la Photo de Nu et expose sa série « Déva » à l’Espace Van Gogh à Arles.

Mélanie Rutten

Dans les coulisses

du 6 au 17 juin 2022

En écho avec le spectacle à quoi rêvent les méduses de notre artiste associé la cie en attendant…, nous recevons en cette fin de saison sur le temps des restitutions scolaires, une exposition de l’illustratrice Mélanie Rutten. Son travail a servi de socle à ce spectacle et nous y confronteront les créations des élèves lors des ateliers qui seront proposé par le plasticien de la compagnie, Michel Liégeois. Ses aquatiques aquarelles nous ferons plonger délicatement dans le début de l’été.

L’univers de Mélanie Rutten est peuplé d’animaux aux caractéristiques très humaines, plongés dans des situations proches du quotidien, illustrées au crayon ou au pinceau dans une variété de techniques. Diplomée de l’ESA le 75 en photographie et passionnée par l’image et la narration, elle entame son parcours d’autodidacte en littérature jeunesse. En 2008, son premier album Mitsu, un jour parfait, est publié aux éditions MeMo avec lesquelles débute une longue collaboration. Auteure illustratrice, ses albums sont récompensés par de nombreux prix dont une mention d’honneur aux Bologna Ragazzi Awards, le prix Sorcières et le prix Brindacier.
Et aussi…

AAH — Ateliers Artistiques Homécourt
Cours de peinture enfants et adultes, aquarelle et modelage

25è Salon de Printemps

du 9 au 12 septembre 2021

Après le report du Salon de Printemps en raison de la crise sanitaire, le président de l’AAH, Monsieur André Tepus ne renonce pas : « Nos membres donnent de leur temps. Par leur aide, leur écoute, leur implication, ils font vivre notre atelier. Tout était prêt pour notre saison et j’ose espérer que le travail effectué ne sera pas inutile ».

26è Salon de Printemps

du 1er au 3 avril 2022