Chargement Évènements

Samedi

10 déc. 2022

4x50min ~ à partir de 10h30

Centre culturel Pablo Picasso
~ Homécourt

En coréalisation avec la Cie du Jarnisy

Lecture ~ Écritures contemporaines étrangères
Réservation
Réservation brunch

Textes
sans frontières #19

Annulé

Partenaires :
Pour le Grand Est :
Espace Bernard-Marie Koltès ~ Metz
Université de Lorraine ~ CLSH Nancy
NEST ~ Centre Dramatique National de Thionville
APALVA ~ Villerupt
La Machinerie 54 ~ Scène conventionnée d’intérêt national de Homécourt
La Maison d’Elsa ~ Jarny
Scènes & territoires ~ Maxéville
La Madeleine ~ Troyes

Pour le Luxembourg :
Université du Luxembourg ~ Esch-Belval
Kulturfabrik ~ Esch-sur-Alzette
Théâtre du Centaure ~ Luxembourg Ville
Services culturels de la ville de Differdange ~ Luxembourg

Pour sa 19ème édition, Textes sans frontières s’empare de textes contemporains venus des Balkans, et vous invite à découvrir cette région sous un nouveau regard. Plusieurs artistes de la Grande Région (Luxembourg et Grand-Est) proposeront des mises en voix dans différentes salles du territoire. L’occasion d’une journée qui vous fera voyager culturellement et gustativement !

Au programme : 4 textes sélectionnés par les lecteurs du territoire en juin 2022, 1 brunch aux saveurs des Balkans, et 1 rencontre avec la traductrice Karine Samardžija.
Une diversité de points de vue à écouter avec : 4 textes, 4 pays, 2 auteurs, 2 autrices :

  • Puissent nos voix résonner

Texte : Adnan Lugonić (Bosnie) /  Traduction : Karine Samardžija

Comment recréer du lien social dans une société qui se cherche et panse ses blessures ?

  • Les géraniums ne meurent jamais

Texte : Iva Brdar (Serbie)/ Traduction : Tiana Krivokapic

Huit clos se déroulant dans un immeuble, aux habitants étriqués dans leurs « petites vies », survolés par les passagers d’un avion, tiraillés par le « partir ou revenir ? » : la possibilité d’un monde ailleurs.

  • N’oublie pas de te couvrir les pieds

Texte : Espi Tomičić (Croatie) / Traduction : Karine Samardžija

Une histoire de vie autour de la mort : celle d’un père assassiné, traversée par la voix de son fils, une réponse cathartique face à la violence.

  • Le doigt 

Texte : Doruntina Basha (Kosovo) / Traduction : Evelyne Noygues et Arben Selimi

Une mère et sa belle-fille, enracinées dans le Kosovo de l’après-guerre et hantées par le poids d’un époux et d’un père, sous le joug d’un patriarcat héréditaire.